CUIRS DE POISSON D'AMAZONIE

ÉCO-RESPONSABLES

PIRARUCU

ENTRE SINGULARITÉ ET DURABILITÉ

Le Pirarucu est une espèce *, unique en son genre, et endémique de la rivière Amazone.
Pouvant peser jusqu’à 200 kilos et mesurer trois mètres de long, le Pirarucu, est très populaire pour ne pas dire vital : la vie de nombreuses communautés en dépend alimentairement et commercialement.

 

En effet, le Pirarucu est principalement une source de nourriture, il ne s’agit pas d’un animal tué pour sa peau

Si le Pirarucu ou Arapaima Gigas a frôlé l’extinction dans les années 80 pour cause de chasse-pêche intensive, il a été sauvé de l’extinction grâce à un programme scientifique de l’Institut Mamirauá au Brésil, mené en symbiose avec les populations locales.

 

Il est aujourd’hui protégé par la réglementation CITES sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d’extinction.

La pèche est aujourd’hui supervisée par l’Agence Nationale Brésilienne IBAMA, oeuvrant pour la protection de l’environnement et des ressources naturelles de la forêt amazonienne.

LE CUIR DE PIRARUCU :

UN ART AU CŒUR D'UN VASTE PROGRAMME
ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ÉCOLOGIQUE

Les peaux des poissons utilisées sont rachetées à l’industrie alimentaire et recyclées.

 

35 jours de travail sont nécessaires pour transformer ces peaux en une magnifique peausserie noble et unique : les peaux sont tannées puis les écailles sont tantôt coupées la main, tantôt inversées au gré de subtils jeux graphiques.

Elles peuvent être également brossées, afin de conférer au cuir un aspect brut et vintage.

 

Les couleurs sont travaillées en surface avec des pigments entièrement naturels, ce qui fait du cuir de Pirarucu une matière responsable.

Grâce à ce minutieux travail, les peaux de poisson deviennent des cuirs singuliers et somptueux, avec des effets surprenants et des teintes vibrantes.

 

Bien qu’il paraisse très délicat, le cuir de poisson est extrêmement solide : ils présentent en effet une plus grande résistance que celles des autres cuirs en raison de ses fibres entrecroisées.

 

Chaque étape de transformation des peaux en cuir est strictement contrôlée afin de garantir que toutes les personnes impliquées dans le processus de production sont bien traitées et payées équitablement

Les peaux de pirarucu bénéficient du label E-Fabrics, qui identifie les matières premières utilisées par les industries textile et de la mode, respectant les directives du commerce équitable et du développement durable.

 

Les peaux de Saumon utilisées proviennent de la même région et sont travaillées selon la même philosophie et les mêmes règles/valeurs.

Shoppez nos cuirs d’Amazonie
éco-responsables